Les produits structurés

 

 

 

 

         1. A quoi servent les produits structurés ? Investir sur les marchés actions avec un airbag pour se protéger

 

Les produits structurés ont démontré leur capacité à apporter de la performance sur le long terme dans différentes configurations de marché.

Les structurés en France, depuis 2007, c'est en moyenne un rendement de 6% par an (les performances passées ne préjugent pas des résultats à venir).

90% des solutions commercialisées depuis 2013 ont atteint leurs objectifs. Même les produits structurés sur indice CAC ou Eurostoxx lancés en 2015 sur des points hauts ont aujourd'hui des valorisations en plus-value de +20% à +25% grâce au mécanisme de coupons à effet mémoire et au rebond des marchés en 2019.

 

Comment les produits structurés protègent-ils les investisseurs ?

Une majorité de produits propose de garantir le capital à échéance jusqu'à 40% ou 50% de baisse des marchés.

La prise de risque existe mais elle est réduite grâce à l’existence et au niveau des barrières de protection. Une baisse des marchés en-dessous desdites barrières les renverrait à leur niveau d'il y a 20 ans.

 

Les 4 règles d'or

  • Privilégier les produits long terme (il restera du temps pour reconstituer la performance si le produit démarre par une correction de marché).

  • Limiter le poids des structurés à 15% ou 20% maximum d'une allocation pour conserver un bon niveau de diversification.

  • Retenir un émetteur bancaire solide.

  • Maintenir une cohérence entre le positionnement global du produit structuré (défensif, équilibré, dynamique) et la volatilité du sous-jacent choisi.

Les bons réflexes

  • Profiter des formules qui distribuent des coupons réguliers dans des marchés baissiers. Les barrières de distribution des coupons se positionnent en général entre -20% et -50% selon le sous-jacent retenu.

  • Se positionner sur des produits remboursables par anticipation dans des marchés négatifs (entre -5% et -10% sur indice).

  • Privilégier aujourd’hui les produits à fréquences quotidiennes, mensuelles ou trimestrielles pour maximiser les chances de remboursement.
  •  

En conclusion, les produits structurés constituent une classe d'actifs qui performe, protège, diversifie et qui enregistre des volumes de collectes en forte croissance depuis 3 ans (environ 17 Mds € collectés en France en 2018, 90 Mds € en Zone Euro).

 

         2. Mieux comprendre les produits structurés :

 

Sous-jacent

il s’agit de la valeur de référence dont dépend la performance du support. Elle peut être de nature variable : actions, indices, taux d’intérêts… ou une combinaison de ces classes d’actifs.

 

Barrière

  • Pendant la durée de vie du produit, la barrière de rappel constitue le seuil de déclenchement du versement du coupon lorsque le sous-jacent dépasse un seuil fixé lors de l’émission du produit. L’investisseur récupère alors le coupon et, s’il s’agit d’une formule de type Phoenix – cf. infra, le capital initialement investi ;

  • A l’échéance finale, la barrière de protection permet de limiter la perte en capital.

 

Autocall (pour « Automatically Callable »).

Caractéristique d’un produit structuré dont le remboursement est réalisé automatiquement par anticipation lorsque certaines conditions de marché sont remplies. La durée du placement est inconnue au moment de l’investissement. Seule est connue sa durée maximale.

Un Autocall rémunère l’investisseur sous forme de coupons, souvent plus élevés que ceux offerts par le marché obligataire pour une maturité comparable. Il constitue ainsi un moyen d’obtenir un rendement potentiellement supérieur à celui d’une obligation en échange d’une incertitude sur la date de remboursement.

 

Strike

Cours d’origine du sous-jacent.

 

Athena :

Les coupons éventuels ne sont pas détachés périodiquement mais sont valorisés dans la valeur de la part.  Lorsque la barrière de remboursement est atteinte, les coupons mis en mémoire sont remboursés.

 

Phoenix :

Les coupons éventuels sont détachés périodiquement (semestriellement ou annuellement par exemple). Lorsqu’au cours d’une période donnée, le sous-jacent se situe entre la barrière de coupon et la barrière de remboursement, le coupon est mis en mémoire et le produit continue jusqu’à la période suivante.

 

Reverse convertible :

Les Reverse Convertibles permettent à l’investisseur de recevoir un coupon fixe, déterminé à l’émission du produit, et versé périodiquement (généralement chaque année). Le nominal sera remboursé, en intégralité, sous réserve d’une clôture du sous-jacent à maturité au-dessus du niveau de la barrière. Dans le cas où le cours de clôture de l’actif sous-jacent est en dessous de la barrière à maturité, le remboursement du nominal dépendra du niveau du sous-jacent et pourra être déterminé par la formule suivante :

(Cours du sous-jacent à maturité / Cours du sous-jacent à l’origine) * Nominal

La valeur du coupon couru va augmenter tous les jours pour atteindre au moment de son détachement la valeur fixée à l’émission.

 

Put :

Le Put est une solution pour un investisseur anticipant une baisse du sous-jacent à maturité.

Ainsi, à maturité :

  • Si le sous-jacent est constaté à un niveau inférieur à la barrière, le produit est remboursé avec une prime variable en fonction des produits.
  • Sinon, le produit est remboursé à 0.

 

Floored Floater :

Solution pour un investisseur souhaitant s’exposer à une hausse éventuelle du sous-jacent tout en bénéficiant de la garantie du capital.

 

 

 

 

 

 

Nos partenaires :